Cuisse de chapon au Riesling et aux cèpes, riz Basmati

Cette recette de cuisses de chapon au Riesling et cèpes est directement inspirée de la fameuse recette de poularde au vin jaune et au morilles :

chapon aux cèpes et au vin jeune

Une petite précision, vous le remarquerez peut-être sur la photo, nous avons remplacé quelques cèpes par un mélange forestier de champignons séchés. C’est très agréable aussi.

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour le chapon :

  • 4 cuisses de chapon.
  • 40 g de cèpes séchés.
  • 20 cl de Riesling.
  • 2 échalotes.
  • 20 cl de bouillon de volaille.
  • 30 cl de crème fraîche.
  • 2 cuillères à soupe d’huile.
  • 50 g de beurre.
  • sel, poivre du moulin.

Pour le riz :

  • 1 tasse de riz Basmati.
  • 2 tasses d’eau.
  • Une noisette de beurre.

Marche à suivre :

  • Faites tremper les cèpes 15 min dans de l’eau tiède puis rincez-les, épongez-les et réservez.
  • Faites chauffer 30 g de beurre et l’huile dans une sauteuse et mettez-y les cuisses de chapon à dorer. Égouttez-les, jetez la graisse.
  • Versez le vin dans la sauteuse, grattez le fond à la spatule pour décoller les sucs de cuisson, ajoutez le bouillon, 20 cl de crème, salez, poivrez et mélangez.
  • Remettez les morceaux de volaille et laissez mijoter à feu moyen 40 min, sans couvrir.
  • Pelez et hachez les échalotes, faites-les étuver dans une casserole avec le reste de beurre. Versez le reste de crème et les cèpes, laissez mijoter. Ajoutez ce mélange à la volaille 10 minutes avant la fin de la cuisson.
  • Disposez les cuisses de chapon sur un plat de service préchauffé. Laissez réduire la sauce de la sauteuse jusqu’à obtenir une bonne consistance, selon votre goût.
  • Pendant ce temps, dans une casserole, faites revenir le riz dans le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien enrobé. Ajoutez les deux tasses d’eau et laisser cuire sans couvrir à feu doux jusqu’à absorption complète de l’eau.
  • Pour servir, mettez le riz dans l’assiette, une cuisse de chapon par dessus, disposez les cèpes sur la volaille et nappez de sauce.

Accord mets-vins :

Quitte à enfoncer des portes ouvertes, l’accompagnement idéal pour ce genre de plat, c’est le vin qui a servi à cuisiner, que ce soit vin jaune pour la recette originale, ou ici le Riesling.

Bonne dégustation !

Crédit photos : Yves Caudron – Photographe culinaire

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je peux vous demander un petit service en allant voter pour mon risotto poireaux saint Jacques sur le site de la villageoise en cuisine
    Merci

    1. Ptitloup dit :

      C’est fait !! 🙂

  2. Oh tu me mets l’eau à la bouche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.