Tajine de poulet aux citrons confits

On fait souvent des tajines, on adore ça. Le problème, c’est que ce sont le plus souvent des plats sucrés-salés, et l’on se heurte assez souvent à des convives qui n’apprécient pas le sucré-salé. Celui-ci est exclusivement salé, tout en étant facile à faire, et excellent !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 hauts de cuisses de poulet (ou autres morceaux au choix).
  • 2 oignons.
  • 5 gousses d’ail.
  • 2 citrons confits au sel.
  • 1 citron frais.
  • 200 g d’olives vertes dénoyautées.
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre.
  • 1 cuillère à café de curcuma.
  • 1 cuillère à café de cumin.
  • 3 cuillère à soupe huile d’olive.
  • 20 cl d’eau.
  • Sel, poivre.

Tajine de poulet aux citrons confits

Marche à suivre :

  1. Dans une cocotte, faire revenir à feu moyen dans l’huile d’olive les oignons en lamelles et deux des gousses d’ail hachées.
  2. Saler et poivrer les morceaux de poulet, puis les ajouter aux oignons et à l’ail pour les faire dorer 5 à 10 minutes en les retournant plusieurs fois.
  3. Ajouter les épices, le jus de citron, l’eau et les gousses d’ail restantes en chemise.
  4. Couvrir la cocotte et la mettre dans le four à 150°C (th 5) pendant une heure.
  5. La sortir du four, ajouter les olives ainsi que les citrons confits coupés en lamelles.
  6. La remettre au four 30min.
  7. Servir très chaud avec de la semoule.

Accord mets-vins :

Là bien-sûr, nous pouvons sacrifier aux standards (qui a dit poncifs ?) de l’accord avec les plats orientaux, j’ai parlé de Sidi-Brahim et de Boulaouane. Nous voudrions plutôt vous parler d’une découverte locale qui nous a plus que satisfait sur ce plat :

Accord vin avec le tajine

Un Côtes du Rhône d’Ardèche, le domaine Nicolas CROZE, cuvée Notre Dame de Mélinas 2015. Comme le dit le vigneron, c’est un vin puissant et racé avec un mélange aromatique entre le fruit et les épices, ce qui est tout à fait adapté pour ce plat.

Pour les amateurs de blanc comme nous, un vin dégageant des arômes d’agrumes serait tout à fait adapté, un chenin blanc par exemple, pourquoi pas un Saumur ou un Savennières.

Crédit photos : Yves Caudron – Photographe culinaire

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. rmc dit :

    coucou les petits loups !!!c’était bon et c’était bien!!!super moment en votre compagnie!!!merci et gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.