Salade vietnamienne aux nems

Notre ordonnance du jour est extrêmement facile, c’est une version simplifiée de la fameuse salade Bo Bun. Mais ce n’est pas pour ça que ce n’est pas bon, bien au contraire !

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 300-400 g de vermicelles de riz (Tout dépend si vous ne mangez que ça, ou pas).
  • 2 carottes râpées.
  • 12 Nems au porc précuits.
  • Oignons et ail frits.
  • 1 bouquet de coriandre fraîche.
  • Nuoc-mâm préparé (Nuoc-mâm, eau, sucre, citron, piment, ail).

Marche à suivre :

  1. Faire bouillir un grand volume d’eau et arrêtez le feu. Faites cuire les vermicelles en les plongeant dans l’eau bouillante quelques minutes et refroidissez les dans l’eau froide.
  2. Pendant ce temps, râpez les carottes, réservez dans un plat de service.
  3. Ciselez le bouquet de coriandre. Réservez dans un bol.
  4. Mettez les oignons et l’ail frit dans des bols.
  5. Faites réchauffer les nems quelques minutes dans une friteuse, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Coupez-les en tronçons (3 ou 4 selon grosseur).
  6. Pour le dressage, mettez une portion de vermicelles dans une assiette creuse ou dans un grand bol. Ajoutez les tronçons de nems (équitablement 😉 ) et servez. Les récipients contenant les autres ingrédients sont mis au centre de la table, chacun des convives se sert selon son goût et son humeur. La sauce est proposée dans un petit pichet ou directement dans la bouteille si c’est « à la bonne franquette ».

Vue de la salade vietnamienne

Quelques précisions :

Pour ceux qui veulent, ou qui n’aiment pas les oignons et/ou ail frits peuvent être avantageusement remplacés par des cacahuètes salées légèrement concassées.

Le nuoc-mâm préparé késako ? C’est tout bonnement ce que l’on appelle familièrement la « sauce pour nems ». Vous pouvez l’acheter toute prête dans toutes les épiceries asiatiques (c’est meilleur), ou dans la majorité des grandes surfaces. Si vous voulez la faire, mélangez tant pour tant, du nuoc-mâm, du jus de citron, du sucre et de l’eau. Rectifiez selon votre goût (on vous prévient, cela peut être épique 😉 ). Toujours selon votre goût, vous pouvez ajouter du piment et/ou de l’ail. Attention, si vous voulez conserver la sauce, ne mettez pas d’ail !

Crédit photos : Yves Caudron – Photographe culinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.